Les opérateurs sans fil américains s’engagent à suspendre les annulations au milieu d’une flambée



Un jour après que la commissaire Jessica Rosenworcel a appelé la FCC à prendre des mesures énergiques en réponse à l’épidémie de coronavirus en cours, l’agence fédérale a annoncé le Keep Americans Connected Pledge. Pour les 60 prochains jours, l’accord demande aux entreprises de télécommunications de maintenir le service et de renoncer aux frais de retard pour tous les clients résidentiels et des petites entreprises qui ne peuvent pas payer leurs factures en raison de la pandémie. Il appelle également ces entreprises à ouvrir leurs points d’accès WiFi.

À l’heure actuelle, environ 70 entreprises ont accepté d’honorer cet engagement. La liste comprend les quatre grands opérateurs sans fil – AT-T, Sprint, T-Mobile et Verizon (la société mère d’Engadget) – ainsi que les fournisseurs de services Internet (FSI) comme Comcast et Google Fiber.

«Comme l’épidémie de coronavirus se propage et provoque une série de perturbations dans la vie économique, éducative, médicale et civique de notre pays, il est impératif que les Américains restent connectés», a déclaré le président Ajit Pai. «Le large bande leur permettra de communiquer avec leurs proches et les médecins, le télétravail, de s’assurer que leurs enfants peuvent s’engager dans l’apprentissage à distance et, surtout, de participer à la « distanciation sociale » qui sera si essentielle pour limiter la diffusion de ce roman. coronavirus.

Pour certaines entreprises comme Comcast et AT-T, l’engagement est quelque chose qu’ils vont faire en plus des mesures précédentes qu’ils ont annoncé. Comcast, par exemple, a déclaré jeudi qu’il augmenterait les vitesses à large bande pour les clients à faible revenu de 15 Mbps à 25 Mbps vers le bas, et de maintenir ces vitesses aller de l’avant. Bien que cela ne fasse pas partie de l’engagement, la FCC dit président Pai poussé les entreprises à qui il a parlé par téléphone pour assouplir leurs plafonds de données, ainsi que de renoncer aux appels interurbains et les frais de dépassement.

Mise à jour: Comcast a annoncé qu’il est le levage des plafonds de bande passante pour 60 jours, tandis que Sprint et T-Mobile a annoncé des changements de politique similaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *